Prochaine édition : du samedi 4 au dimanche 12 mars 2017 !

Une 2ème édition positive: La Cuisine Cannoise prend forme

50 restaurateurs et professionnels des métiers de bouche ont participé à la 2ème édition de la semaine « Cuisine Cannoise en Fête », du 4 au 12 mars dernier. Ce sont essentiellement les chefs étoilés, les chefs distingués par les guides et des associations comme les Disciples dEscoffier, les Toques Blanches  Internationales, ou encore les EuroToques, les Maîtres Restaurateurs, parce qu’ils ont tous le point commun de faire du “fait maison”, avec du frais , des produits locaux et de saison. Leur deuxième point commun est aussi de promouvoir leur terroir. Tous ont joué la carte de créations culinaires, spécifiquement cannoises, originales et savoureuses.

Durant toute la semaine, quelques 2000 personnes se sont rendues dans les établissements pour choisir parmi les 37 plats, les 6 formules ou les 8 menus aux appellations cannoises. Bon nombre d’établissements confirment avoir ressenti un engouement de la clientèle durant cette semaine. C’est une fréquentation double par rapport à celle de l’année dernière.

L’éclosion de nouvelles recettes cannoises

Parmi les innombrables innovations, on soulignera l’existence de plusieurs spécialités reconduites de l’année précédente, parce qu’elles furent une réussite. Mieux encore, plusieurs de ces recettes cannoises sont intégrées à la carte de saison du  restaurant.

La Soupe de Poissons de Roche de la Baie de Cannes d’Astoux et Brun

L’Assiette d’Aqui de Cannes à Nice (restaurant La Cuisine d’Aqui)

Le Filet de Daurade des Pêcheurs cannois au Beurre de Pain d’Epices du Marché Forville sur son Écrasé de Pommes de Terre à l’Huile d’Olive (restaurant La Piazza)

La Bourride de Rouget Grondin et Pagre en Emulsion, façon Vegaluna (plague Vegaluna)

La Salade César du Batéguier (restaurant Le Skipper)

La Bourride cannoise de notre Pêcheur Marius Sturleze au Parfum d’Huile d’Olive de Lérins (restaurant Le Relais)

La Soupe au Pistou comme aux Iles de Lérins (restaurant La Tonnelle)

Les Petits Rougets Sainte Marguerite en Croûte “Cailletier” (restaurant Aux P’tits Anges)

Le Filet de Dorin de Pêche cannoise à l’Huile d’Olive du Bassin cannois (restaurant Au Pot de Vin)

Le cocktail santé La Coulée verte de la Siagne du producteur Ecogerme

L’entremet le “Califagrume” (pâtisserie Philippe Brito)

Le Payantou de l’Association des Toques Blanches Internationales

Les Oursins des Iles de Lérins en Emulsion de Châtaignes (Bistrot Gourmand)

La Bouillabaisse Royale Façon Carlton (Brasserie du Carlton)

Le Carpaccio de petits Violets à la Cannoise et les Petits Rougets de la Baie de Cannes en Tempura (Bistro Les Canailles)

Le Saint Pierre au Beurre, aux Légumes de la Vallée de la Siagne (restaurant Le Cabanon)

La Bouillabaisse “Forville” de Filets de Saint Pierre (restaurant l’ Oasis).

La Tarte Cannoise (Michel Ernest)

 

Leurs auteurs inventent la cuisine cannoise. C’est le début d’une belle histoire… Une 3ème edition est à prévoir… Bientôt, un label cannois pourrait voir le jour.

 

Patrick FLET, Président des “Gourmets de Cannes”